Chinchiroca Catherine

 

Française de 34 ans aux origines boliviennes, impliquée dans la société civile et journaliste de formation, je me suis d’abord spécialisée en science politique et relations internationales en tant que rédactrice-interprète freelance à Séoul après des études à l’université de Hanyang. Désormais, en charge des contenu français pour une société coréenne, je travaille dans un environnement multiculturel au sein d’une équipe européenne tout en respectant la hiérarchie et les codes propres à une entreprise locale.

Investie dans le renforcement des relations Europe-Asie et France-Corée, dans le développement des droits humains en Asie Pacifique, l’intégration des étrangers en Corée et la promotion de la coopération citoyenne globale dans le gouvernement métropolitain de Séoul, j’ai proposé des politiques plus inclusives dans le Comité des droits humains et de la Diversité culturelle pour le Conseil des Résidents Étrangers de Séoul depuis 2018 et suis maintenant membre du Comité du Renforcement du droit des étrangers. Je continue de présenter et suivre mes politiques telles que la création d’une plateforme pour dénoncer les violences sexuelles en Corée, ou sur la nécéssité d’avoir accès aux informations de la Ville de Séoul, traduis en français en temps de crise sanitaire, en plus de la demande d’un renforcement du rôle des Citoyens honoraires de Séoul entre autres. Je poursuis mes efforts pour améliorer la vie des étrangers en Corée.

Membre du groupe de réflexion et de débat sur le Hate Speech en Corée, du Comité Exécutif National de Promotion pour  les Jeux Olympiques Séoul-Pyongyang 2032 dans la division des étrangers résidents et de l’association culturelle I&I Support Center for Migrants en collaboration avec le bureau de l’immigration de Séoul, je m’engage dans l’accompagnement, la défense des droits, et l’information de la communauté étrangère et française dans leur rencontre avec la culture coréenne.

Prête à partager mes expériences de vie en Corée et mon expertise sur des sujets tels que les droit humains; droit du travail et droit des femmes, les politiques d’immigration, je pense que l’entraide et le soutien sont les réponses et la condition vitale au maintien, à l’expansion et au développement de notre communauté.  Je ne souhaite pas un cloisonnement de celle-ci, tournée vers elle-même, mais tournée vers les autres et surtout vers l’avenir car trop de Français abandonnent leurs projets faute d’information, de relais et de soutien.

 

 

 

Team Information

 Lead Attorney
 Age number:
 Phone:
 Email: